Après un premier vent de panique, les GEM ré-ouvrent peu à peu

Dès l’annonce du confinement général, finalement moins général que le premier, les GEM ont quasiment tous annoncé leur fermeture dans un premier temps. C’est ainsi que jeudi après-midi, seul un GEM ou deux annonçaient qu’ils vont resté ouvert. La tendance c’est renversé au cours de la journée de Vendredi, plusieurs ARS donnant obligation aux GEM de continuer leurs activités habituelles en prenant des mesures de protection renforcées. La Fnapsy prenait la même position qui devenait définitive samedi matin. Nous attendons un Comité de Pilotage des GEM organisé par Can Never Say Anything (la fameuse CNSA, que nous appelons la grande muette au G I G EM) la semaine prochaine. Il devrait en ressortir des instructions moins contradictoires que celles que l’on voit fleurir un peu partout pour l’instant. Notons en tout cas avec plaisir que l’ouverture des GEM est nécessaire et que nous l’avions prôné dès que le confinement n’était plus total (avant le 17 mars et après le 2 avril) et qui a été également le choix de l’UNAFAM à l’issu de sa visioconférence du 3 juin dernier (https://www.entraide-mutuelle.org/cnigem-3-june-godfathers-meeting-report/).

Pas de réaction du CNIGEM pour l’instant à part qu’ils ont appelé la CNSA à l’aide. Ni de l’UNAFAM non plus, d’ailleurs. C’est quand même un comble que cet organisme qui nous traite comme des charlots, soit lui en revanche incapable de la moindre analyse et prise de décision quand cela s’impose. Vous avez dit manque d’autonomie ? Y a des curatelles qui se perdent ! Pour l’UNAFAM c’est différent : ils font toujours davantage confiance au CNIGEM qu’aux G I G EM, qui est, il est vrai un peu plus orienté usagers qu’eux.

Pendant ce temps là, ça bouge aussi du côté associatif.

Pour l’instant, voici ou nous en sommes du côté de l’offensive médiatique : il y a, à peu prés 2000 personnes qui ont lu le communiqué de presse, par notre biais et quelques milliers par le biais d’Hospimédia. Ceux abonnés à Hospimédia sont beaucoup mieux informés, puisqu’il savent qu’il y a un “putsch” également en interne avec la tentative de Jonathan Choin, animateur du GEM le Passage (Amiens) de provoquer une AG Extraordinaire.

Et puis “last but not least for our own purpose”, 3000 personnes savent que le G I G EM et le Haut GEM de Mamers ont appuyé l’offensive Fnapsy et que le terrain a été préparé depuis 1 an et demi (bien avant même ma malheureuse tentative d’élection au bureau de 2019).

A l’heure d’aujourd’hui, on peut dire que notre offensive est un peu assourdie par la crise Covid19 qui reste la préoccupation majeure des GEM. Fnapsy et CNIGEM vont d’ailleurs se retrouver dès la semaine prochaine, tandis que Philippe Guérard s’entretiendra avec Xavier Mersh de ce qu’il pense du CNIGEM. Cela dit on peut penser que le CNIGEM a virtuellement cessé d’exister avec le départ de la Fnapsy, un de ses 3 membres fondateurs.

L’article d’Hospimédia (disponible gratuitement en s’abonnant à l’essai)

Rappelons que cela fait plus d’un an et demi que le G I G EM dénonce la médiocrité et la mauvaise gestion de cet organisme, dans sa rubrique qui lui est consacrée et qu’il y a encore une semaine le CNIGEM se présentait comme le phare de tous les GEM. https://www.entraide-mutuelle.org/category/les-partenaires-des-gems/le-cnigem/

(Visited 628 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/apres-un-premier-vent-de-panique-les-gem-re-ouvrent-peu-a-peu/

5 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cher Xavier,

    J’ai compris de quoi il s’agit, suite à notre discution téléphonique. En faite il y a malentendu. Mon invective ne concernait que le CNIGEM. Je ne citais l’Unafam que pour dire qu’elle n’avait pas beaucoup réagi publiquement non plus.

  2. Bonjour Xavier,,
    Ce n’est pas moi e ai publié ce mail dont je n’ai jamais été mis en copie d’ailleurs.

    • Café Soleil sur 02/11/2020 à 12:13

    Bonjour a vous tous le GEM D’Issoudun ( le Café Soleil) est ouvert pendant cette deuxièmes périodes difficile .Je garde un contacte avec tous les adhérents qui pour des raisons de santé ne viennent pas au GEM .
    Prenez soins de vous tous a bientôt .

    • Xavier MERSCH sur 02/11/2020 à 10:33

    Bonjour Stefan
    Merci de corriger l’adresse: mon mail s’adressait bien sûr à toi, Stefan, et non pas à Jacques. A part cette adresse, cela ne change rien au reste du mail.

    • Xavier MERSCH sur 02/11/2020 à 10:30

    Bonjour Jacques
    Tu écris : l’Unafam est ”incapable de la moindre analyse et prise de décision quand cela s’impose”. Je comprends mal de qui t’a conduit à une telle attaque contre l’Unafam, et tu le sais, directement contre moi, Référent national de l’Unafam pour les GEM, alors que jusqu’à présent nos rapports ont toujours été bons et qu’il est important qu’ils le restent au moment où les GEM risquent de fermer comme en mars, laissant leurs adhérents dans la solitude.
    Ce que tu as écrit m’a blessé, blessure mal venue car elle s’ajoute à ma souffrance de la perte de mon épouse récente décédée d’un cancer du poumon foudroyant.
    Qu’ai-je fait ?
    1° Je suis intervenu pour faire que certains gestionnaires qui avaient décidé de fermer le GEM qu’ils accompagnent le maintiennent ouvert, et ils ont accepté
    2° j’ai demandé la réunion en urgence du Comité de suivi des GEM pour qu’ensemble nous prenions position sur des préconisations de maintien des activités des GEM en évitant que le virus s’y diffuse. Cette réunion va avoir lieu dans les tout prochains jours de cette semaine.
    3° J’ai envoyé un mail à toutes les Délégations départementales de l’Unafam pour qu’elles agissent dans le sens du maintien de l’ouverture des GEM avec mise en place de mesures anti-diffusion du virus. Plusieurs m’ont répondu et approuvant ce mail.
    Je fais ce que je peux, mais ni moi ni l’UNAFAM ne méritons la critique vive que tu as formulée.
    Espérant que nous pourrons continuer à unir nos forces pour agir de concert.
    Avec mon souvenir cordial
    Xavier MERSCH (avec un C)

Laisser un commentaire