La conjuration des imbéciles

Comme certains l’ont remarqué les relations du GI-G-EM ne sont excellentes ni avec la CNSA, ni avec le CNIGEM. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Tout doctorant n’aspire qu’à travailler sereinement avec le milieu qu’il étudie. Mais là nous nous sommes retrouvé face à un mur : dès le départ il y a eu un chantage auprès de notre putative 1ére prof de Normal Sup pour qu’elle ne nous prenne pas pas en thèse avec menaces téléphoniques à la clef. Ca c’est poursuivi par la rétention systématique d’information (refus des demandes d’interviews, non réponses systématiques aux demandes d’info : ainsi n’avons nous pu recupèrer qu’il y a une semaine l’une des 2 thèses de socio qui a été faite sur le sujet. C’est toujours embêtant pour un thèsard de ne pas pouvoir avoir accès aux rares travaux qui existent sur son sujet. Ne parlons pas des tonnes de documents que j’ai du ressaisir informatiquement, parce que la CNSA refusait de me donner les données brutes ou des dizaines de personnes que j’ai du interviewer et solliciter parce qu’elle refusait de me donner accès à ses archives.

Mais voyons en aussi le coté positif, tout ça nous a permis d’avoir aujourd’hui une connaissance du terrain beaucoup plus grande qu’eux et des outils de communication bien plus performants. Ce qui ne tue pas renforce.

PS : Par égard pour le CNIGEM, nous ne mentionnerons pas l’achat du président du GEM d’Arnouville et d’Entraide Mutuelle qui en échange de son élection au bureau du CNIGEM a du se séparer de nous. Ca ne lui pas servi à grand chose puisqu’il n’a pas pu assister aux réunions du Bureau et que son GEM est fermé jusqu’à nouvel ordre, mais il en espèrait beaucoup.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/cnigem-delenda-est/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.