GEM et cohabitation intergénérationnelle ; quand la différence d’âge s’en mêle…

Voir aussi : Pourquoi si peu de jeunes dans les GEM?

Ce que nous entendons généralement par « génération », ce sont les générations d’âges ; ces individus que l’on dit appartenir à la même génération, car ils sont nés à une certaine époque ou dans un intervalle de temps rapproché. Certains auteurs ayant tenté de définir le concept de génération parlent d’un groupe ayant « sa propre réalité subjective, sa psychologie, ses émotions et ses valeurs, son art » (Strauss & Howe, 1991).

Et partout, les générations sont amenées à cohabiter. Dans chaque famille, par exemple, diverses générations (souvent 3) coexistent plus ou moins aisément. Lors des grandes réunions de famille où l’on rassemble grands-parents et petits-enfants… il n’est pas rare que des désaccords surviennent. Et, il arrive bien souvent qu’on explique cette mésentente par un argument d’ordre générationnel « c’est normal ! c’est pas la même époque ! chacun vit avec son temps ».

Ces rapports inter-générationnels, les GEM n’y échappent évidemment pas puisqu’on retrouve dans les GEM des adhérents de tout âge. Par exemple, dans l’un des GEM où j’ai été animatrice bénévole, les adhérents avaient de 19 à 70 ans ! Autant dire que les centres d’intérêts, goûts, habitudes de vie… ne coïncidaient pas toujours.

Pour illustrer ce phénomène, voici une situation qui parle d’elle-même. Imaginez… : 

Jean-Luc est confortablement installé sur l’un des canapés du GEM, en train de feuilleter une revue. Jean-Luc a 70 ans, il est l’un des premiers adhérents du GEM, présent depuis sa création. Il aime lire, jouer aux cartes et écouter Nostalgie sur la Radio du GEM. En somme, il est plutôt attaché à sa tranquillité et chérit l’ambiance paisible du GEM. 

Farid arrive. Il a 32 ans et il entre dans la pièce en saluant d’un « check » tous les adhérents. Il entre le pas dansant, dans la bonne humeur, le casque sur les oreilles. Farid, c’est un rappeur et il aime chantonner quelques vers à ses camarades du GEM. Parfois, il met des vidéos YouTube sur son dernier smartphone. Et s’il a une question en tête, c’est à coup de « OK GOOGLE ? » qu’il les pose… à son téléphone.

10 ou 20 fois d’affilé.

À coté de Jean-Luc.

Jean-Luc, lassé par le comportement de Farid lui demande de cesser. Farid est là pour s’amuser et partager sa grande énergie. Jean-Luc pour se détendre. Les deux s’énervent… et vous connaissez la suite. 

Alors… quel est l’impact de l’inter-générationnel sur la cohabitation dans les GEM ? sur la création de liens sociaux ?

L’un des objectifs poursuivis par la création des GEM, c’est la réinsertion sociale. Celle-ci passe en premier lieu par une sociabilité dans le GEM, c’est-à-dire par la création de liens affinitaires ou amicaux entre les adhérents eux-même. Et dans un tel lieu de vie, les rencontres ne manquent pas ! On entre et on sort, on rencontre du monde, on partage l’espace et les activités (du moins, dans un monde parallèle où le Covid19 et les gestes barrière n’existaient pas…)

Si l’on peut sans aucun doute créer des liens indépendamment de notre profil socio-économique (âge, sexe, origine…), il peut aussi arriver que les habitudes de vie ou centres d’intérêts divergents – dus aux différences d’âges des adhérents – causent un véritable fossé (inter-générationnel, ici) entre les individus. Ce fossé peut induire des désaccords sur des sujets divers et plus ou moins importants allant de la détermination de l’activité du jour au choix de la chaîne de Radio à diffuser. Mais ce fossé peut aussi amener à de véritables conflits (hausse de ton, dispute, insultes….)

Par exemple dans l’un des GEM que j’ai visité, j’ai assisté à plusieurs conflits impliquant Benoît (un jeune homme de 19 ans) et Jean-Luc. J’ai pu constater une certaine difficulté à cohabiter et une tranquillité – souhaitée – mais perturbée par le comportement de Benoît. En l’occurrence, celui-ci avait du mal à tenir en place, s’agitait et tenait des propos problématiques. Il se comportait de façon plutôt enfantine et s’amusait parfois même à provoquer les plus anciens. Il a fallu peu de temps avant que le ton ne s’échauffe et que les animateurs n’aient à intervenir pour tenter de rétablir le calme et la bonne humeur. 

Pour la petite histoire, dans ce GEM à l’atmosphère plutôt paisible au départ, sont arrivés une dizaine de « jeunes » en 2015 (dont Benoît). De jeunes adultes entre 19 et 30 ans, arrivés concomitamment à tel point que les adhérents m’ont parlé de l’arrivée d’une « vague de jeunes ». Cette vague, rafraîchissante, est venue pour ainsi dire « réveiller » le GEM, le « dynamiser » pour reprendre les mots d’une adhérente d’une soixantaine d’année (Odette) que j’ai questionnée à ce sujet. Odette, en abordant cette arrivée comme ayant induit une nouvelle dynamique, m’a semblé appréhender le rajeunissement du GEM comme un phénomène positif, bénéfique pour l’ambiance du GEM.

Le rajeunissement du GEM et donc la mixité inter-générationnelle est ressentie de différentes manières selon les adhérents, mais aussi selon les situations. Effectivement, si la présence de jeunes peut parfois se coupler d’un certain décalage entre les valeurs ou goûts de chacun, elle peut aussi apporter fraîcheur et dynamisme au groupe. 

Ainsi, les conflits inter-générationnels ne sont pas la seule finalité possible d’une cohabitation entre adhérents d’âges variés ! Bien évidemment, la présence de personnes de tout âge peut s’avérer tout à fait enrichissante, pour les uns et les autres. Voire, comme dans le cas de ce GEM, permettre un véritable réveil du GEM et apporter une nouvelle dynamique de groupe, de nouvelles idées. Bref, une présence qui fait du bien. 

En ce sens, la dimension inter-générationnelle des GEM semble bel et bien entretenir un rôle dans la formation de liens affinitaires entre les adhérents ; soit en les complexifiant, soit en permettant la création de liens affinitaires qui ne tiennent pas tant compte du décalage possible mais plutôt de la richesse de la différence…(d’âge)

(Visited 207 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/gems-et-cohabitation-inter-generationnelle-quand-la-difference-dage-sen-mele/

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Il y a à Rennes un GEM pour les moins de 30 ans et un pour tout le monde. Tout ça simplement parce qu’on s’est aperçu que les moins de 30 ans ne fréquentaient pas les GEM dont la moyenne d’age était de 50 ans. Maintenant faites en ce que vous voulez Annick.

    • annick brion sur 19/11/2020 à 14:33

    A mon sens le problème des âges n’aurait même pas dû se poser!!
    C’est là que le bât blesse!!
    Vous finissez par dire “la richesse des différences d’âges..” ..pas possible….vous enfoncez des portes ouvertes!!
    Là je réponds à MrJAFFRIN
    Dans les “GEM jeunes” où vont les “plus agés” ; ils sont reclus à l’hopital? ou restent isolés chez eux? ou y-aurait-il aussi des GEMS pour” vieux”!!!
    Garric pose la question: veut-il des GEMS 40-60 ans? des GEMS 20-40 et peut-être des GEMS 60-80 et 80-120 comme Jeanne Calmant?

  2. Madame,
    Avez-vous lu mon article ? Je n’y ai pas parlé de “règlement intérieur” ni affirmé que ces problèmes n’existent que dans les GEMs (bien au contraire, j’ai fait un parallèle avec les familles). Par ailleurs, mon article parle certes des conflits qui peuvent exister dus à des divergences de centres d’intérêts mais aussi de la richesse du partage et de la différence d’âge. En somme, aucun propos discriminant à mon sens.

    Je vous invite à relire mon article, que vous semblez ne pas avoir bien compris. Bonne journée!
    (PS : Il n’est pas moins “scandaleux” de crier au scandale sans fondement)

    • annick brion sur 16/11/2020 à 11:37

    C’est tres facile de faire respecter les comportements des uns et des autres et qu’ils soient respectueux de tous; vous faites une liste de ce qui n’est pas accepté au GEM dans le règlement intérieur et cela correspond à ce qui doit être dans toute société qui se respecte.
    Pourquoi les GEMS posent-ils problèmes dans ce domaine?
    Et pourquoi y aurait-il une discrimination de l’age?
    “Les jeunes” sont-ils plus “interessants” que les plus agés?
    Ce sont des propos absolument scandaleux d’autant plus dans un GEM!!!

  3. C’est ce que font les quelques GEM Jeunes qui existent : Rennes, Montauban, Tonneins, Belfort…Ils sont réservés aux moins de 30 ans.

    • Garric sur 15/11/2020 à 13:45

    Bonjour
    Je me posais la question suivante..
    N est t Il pas possible d inscrire dans les statuts du g e m la tranche d âge..(Ex 40/60 ans…)
    Une réponse..?

Laisser un commentaire