Virtuelle et Verticale, la journée secrète de tous les GEM du 15 décembre dernier

Les pouvoirs publics ne cesseront décidément de nous surprendre. Une journée de tous les GEM a bien été organisée le 15 décembre dernier. Après avoir oublié d’annoncer l’annulation de leur journée de tous les GEM du 14 décembre, ils organisent une nouvelle le lendemain cette fois sans prévenir personne (seuls les membres du CA du CNIGEM était dans la salle semble-t-il), mais en présence de tout le Gotha du handicap psychique de France : Sophie Cluzel, Franck Bellivier, Marie Jeanne Richard. Il ne manquait que notre Chère Claude Finkelstein qui n’avait apparemment même pas été prévenue de l’événement. Une petite dizaine de captations vidéo vous donneront une idée de l’événement à voir ou à revoir sur la nouvelle chaîne Youtube du Cnigem (6 abonnés c’est un bon début).

Comme on s’y attendait un peu le sociologue à la retraite, jean-yves Bareyre , ancien directeur du Cedias (le fameux musée social, dit le Panthéon des travailleurs sociaux) et du Creai ile de France (L’essoreuse ou plutôt le Bureau d’étude chargé de blanchir l’argent de la CNSA), ancien vice-président du conseil scientifique de la cnsa, auteur d’une dizaine d’ouvrages (dont éloge de l’insuffisance, les configurations sociales de vulnérabilité, erès 2014) et d’une cinquantaine d’articles sur les questions de vulnérabilité et de handicap, … est venu présenter la grande étude nationale qu’il va lancer au nom du Cnigem avec deux chargés d’étude du Creaï Nouvelle Aquitaine pour l’une, de l’Ancreaï pour l’autre, pour le mois de janvier prochain. Ecoutez bien, le son est mauvais, mais ça vaut le coup d’oeil (il y en pour 180 000 Euros quand même et l’étude portera sur 18 GEM et des questionnaires auxquels auront répondu 500 gémeurs). On peut espérer un rendu d’ici la fin de l’année et entre temps nous espérons que vous aurez tous lu La tribu des GEM, résultat de 4 ans d’immersion au sein des GEM à travers la France entière.

Notons que les statisticiens du Cnigem ont encore des progrès à faire : les connaisseurs appprécieront la bourde de Sophie Cluzel qui nous parle de 100 000 adhérents de GEM, alors que d’après les derniers chiffres connus, ceux de 2018, il n’est question que de 24 000 adhérents. Vérification faite, la Grande Sophie a confondu le nombre de personnes ayant franchi la porte d’un GEM en 2020 (113000 très exactement) et nombre d’adhérents. Gageons qu’elle a du se dire qu’un GEM ça devait ressembler à un HP, : s’y rendre une fois, c’est déjà risquer de s’y faire enfermer sans comprendre qu’au contraire les GEM ont étaient pour beaucoup de psychiatrisés la seule façon de ne pas finir à l’isolement comme l’illustre la conférence de presse du Printemps de la Psychiatrie du 27 septembre dernier.

Présentation de l’évènement sur la lettre du CNIGEM

Présentation des précédentes études dont celle nationale de 2017 réalisée par Carole Peintre de l’Ancreai sur a peu prés le même format que la nouvelle.

(Visited 133 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/journee-secrete-de-tous-les-gem/

2 Commentaires

  1. Retrouver les travaux du CNIGEM, en cours ou qui seront très prochainement
    mis en place présentés par Pierrick LE LOEUFF, délégué général du CNIGEM
    et salarié de GEM :
    Toutes les vidéos de la Journée du 15 décembre sont sur le site du CNIGEM.
    Nous savons que la qualité du son n’est pas toujours optimale pour toutes les
    interventions… Nous avons donc décidé de faire des sous-titres pour en
    faciliter l’écoute. Mais, nous ne sommes pas encore des pros de ce type de
    travail, donc patience… Ça arrive !

  2. 180 000 Euros c’est le prix de l’étude qu’à proposé le CNIGEM à la CNSA en septembre 2020. Nous n’avons bien sûr aucun chiffre plus récent, mais c’est pas étonnant, d’autant plus que le CNIGEM risque de devoir payer les GEM pour obtenir les 500 réponses attendues à son questionnaire en ligne dont on attend l’adresse avec gourmandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.