L’InterGEM de CastelJaloux des 5 et 6 juin 2019 (Nouvelle Aquitaine)

Les InterGEMs

Pendant 2 jours des Gémeurs venus de 33 des GEM de la France entière se sont retrouvés au sein du village vacances de la Taillade, à quelques kilomètres de la ville de Casteljaloux. C’est la première fois qu’avait lieu, à notre connaissance, un rassemblement de cette ampleur. Les deux départements du nord de l’île de France (le 93 et le 95) étaient les mieux représentés, avec pas moins de 7 GEM présents, contre un seul par département autres que le Lot & Garonne.

Des GEM venus de toutes les régions françaises

Il y avait des GEM de la plupart des régions française (Gwebvillers, Nancy, Pont à Mousson, Ancenis, Bordeaux, Angoulême, La Rochelle, Pontivy, Vaison La Romaine,Lyon, Bergerac, Bondy, Montreuil, Saint Denis, Arnouville….), mais aucun de Paris, ni de Marseille, aucun non plus des Hauts de France ou de Normandie. En revanche l’est de la France était bien représenté par l’Alsace ou la Meurthe et Moselle ainsi que Lyon, tout comme la côte Atlantique, par les GEM charentais, de Loire Atlantique ou du Morbihan. C’était un peu comme si chaque région avait choisi d’envoyer un GEM. Les seuls départements venus en force étaient ceux de l’est parisien (93 &95). Côté Sud Ouest manquait Toulouse mais Castres et tous les GEM du Lot et Garonne étaient là en revanche. L’absence des GEM de Picardie, est étonnante dans la mesure où les GEM picards représentent à eux seuls la majeure partie du Bureau du Conseil d’Administration du CNIGEM, censée être l’instance fédérative de tous les GEM.

Je m’intéressais d’autant plus à cet événement que j’avais lu précédemment un mémoire (voir en fin d’article) de L’École des Hautes Études en Santé Publique de Rennes qui racontait comment le Lot & Garonne grâce à cet acteur Sollicité était devenu un département leader en matière d’accueil des Handicapés Psychiques.

Espérons que les organisateurs, nous communiqueront bientôt la liste des GEM qui ont participé à celui-ci. Je sais que ce n’est pas très important. Après tout ce n’est qu’une liste. Mais c’est toujours important de conserver quelques traces écrites…. notamment sur les GEM, qui restent un sujet relativement peu documenté.

C’était le 4éme InterGEM

L’organisme Solincité, la principale structure médico-sociale de la région, avait déjà les années précédentes organisé ce type de rassemblement, mais uniquement à l’échelle régionale.

Un colloque était annoncé le jeudi en matinée. Il s’agissait en fait surtout d’une présentation des activités de Solincité et du département en matière de santé mentale, ainsi que du Club House bordelais et des méthodes américaines de réhabilitation psycho-sociale. Le chargé de mission de Solincité retraça ainsi l’histoire de la psychiatrie depuis l’après guerre sans faire une seule référence à la psycho-thérapie institutionnelle, sans que nous comprenions si c’était délibéré ou s’il ne connaissait pas son existence…

Je m’attendais pour un aussi grand événement à la présence de quelques “corps constitués” de la GEM Nation : responsables CNSA, ARS, CNIGEM (la fédé de tous les GEM), parrains, gestionnaires,…. venus voir à quoi ressemblait un rassemblement de 300 Gémeurs….Après tout ce n’est pas chose courante de voir ces associations qui restent à vocation très locales et peu habituées à se fréquenter au niveau national (d’où la bagarre de mercredi soir) se retrouver ensemble de Gwebvillers à Castres…. Je n’ai pas vu la queue d’une pipe d’un officiel à part Patrick Gaildry de la Fnapsy venu passer quelques heures parmi nous…. Il est vrai que les officiels venus vendre leur bouillie n’étaient pas forcément les bienvenus comme me l’avait expliqué l’organisateur en chef Dominic Kaster qui m’a d’ailleurs, semble-t-il, plus ou moins pris pour l’un d’entre eux…

Certains GEM, comme celui d’Ancenis, étaient venus en autonomie complète, c’est à dire sans animateurs, mais la majorité d’entre eux étaient bien gardés par une animatrice bien sous tout rapport, veillant à ce qu’aucun ne consomme de l’alcool et stimulant les moins réveillés. La moitié des GEM avait apporté des produits artisanaux qu’ils avaient réalisés : tricots, bourses en cuir, livres auto-édités,… que chacun présentait sur une table. Les GEM de l’est de l’île de France, les plus militants de toute l’assistance avec le GEM Arlequin, avaient quant à eux amené leurs rapports d’activités et leur manifeste pour un doublement de la subvention ARS.


Il y eu bien sûr quelques crises de larmes (une dizaine auxquelles j’assistais directement ) de Gémeurs pas habitués à fréquenter une telle foule ; une bagarre également entre un rural et un GEM du 93 (qui occasionna la venue des pompiers). Mais à part ça tout se passa bien. Personne ne sembla trop gêné par l’absence quasi totale de réseau Wifi ou 4G.

Un petit côté Alcatraz dans les Landes

S’ il y a une chose qui m’a surpris, c’est l’isolement dans lequel se trouve ce village vacances, également lieu de vie et de travail pour personnes atteintes de troubles psychiques : en plein milieu de la forêt, à 7 kilomètres du village le plus proche, sans aucune location de vélo et sans réseau WIFI ni réseau 4G. Les habitants des lieux, qui y vivent et parfois y travaillent, me confirmèrent se sentir un peu isolés au milieu de ce paradis de verdure, d’autant plus que la plupart n’avaient pas le permis ou étaient trop mal en point physiquement pour utiliser un vélo ou une trottinette. Gérard me montra d’ailleurs la casquette “Alcatraz” qu’il porte souvent en signe de protestation contre son “incarcération à ciel ouvert dans le village-vacances de Castel jaloux/Pompogne. Avant d’être dans un village-vacances (ce qu’il est devenu récemment semble-t-il), nous sommes dans un lieu de vie pour personnes handicapées avec les standards qui lui sont propres : le relatif touriste que j’y étais a donc un peu eu l’impression de se faire maltraiter comme du mauvais bétail : personnel désagréable (à part la serveuse du bar qui était résidente et charmante), violence des rapports (le personnel a semble-t-il un peu trop intégré l’idée qu’il s’occupait d’handicapés mentaux), non réponse à nos questions les plus élémentaires, non respect des horaires d’ouverture…. Et les tarifs d’un camping 3 étoiles “normal”.

L’absence de moyens de transport semble être une caractéristique du Lot & Garonne. De Casteljaloux ne partent que 2 bus par jour vers Marmande, la grande ville la plus proche, à 25 kilomètres et d’où l’on peut rejoindre la capitale régionale, Bordeaux. C’est curieux, il y avait pourtant ici la gare de chemin de fer la plus active du département jusqu’en 2005 : on y chargeait les grumes de pin des landes sur tout le département. Mais bon, à la place de la gare ils ont installé en 2011 un centre commercial Leclerc, donc tout le monde n’a pas perdu au change.

Et pourquoi pas une marche des GEM

Si nous ne devions retenir qu’une idée de l’InterGEM ça sera celle-là émise par Ahmed, Président très combatif du GEM d’Arnouville (95). Sa grande idée : organiser une marche des GEM à travers la France pour revendiquer le doublement de la subvention ARS. C’est vrai que si l’ensemble des 30 000 Gémeurs se mettaient en marche, ça créerait un joli corps d’armée avec lequel nous pourrions au passage facilement libérer nos camarades indûment emprisonnés. Nous pourrions aussi imaginer que chaque GEM marcherait vers le suivant (un jour, un GEM- 50 kilomètres). Nous partirions du GEM Dirhe de Nice de Claude Finkelstein pour remonter jusqu’à celui de Grande Scynthe, dans les faubourg de Calais…. Pour ensuite rejoindre l’Angleterre et faire la jonction avec le National Survivors & Users Network et le Club House Mosaïc de Londres qui, il y a 15 ans, a tellement inspiré notre chère Claude.

Les GEM du Lot & Garonne


Entraide et Vous, de Villeneuve-sur-Lot,

La Grande Rue du GEM, à Castel jaloux,

La Ruche d’Entraide, de Miramont,

GEM Jeunes de Tonneins,

    •  

Antoine Mickaël Créer un Groupement de coopération sanitaire en santé mentale : l’exemple du territoire de santé du Lot et Garonne EHESP Directeur d’Établissement 2014

Dernière minute : Aider les GEM du 93 et du 95 à financer leur voyage

Le GEM de Casteljaloux qui vient de voir le jour organise la réunion de tous les GEM de France dans un camping du Lot et Garonne entre Bordeaux et Cahors. Chaque GEM pourra y tenir son propre stand pour communiquer autour de ses projets, présenter ses créations ou échanger autour de la vie associative. Un colloque aura lieu sur le thème “GEM, pouvoir d’agir” avec de multiples tables rondes dont le contenu devrait être annoncé incessamment sous peu, c’est à dire le jour du colloque. Pour toute information –interGEM2019@solincite.org

Bravo pour cette initiative. Nous y serons ainsi que 300 autres Gémeurs et plus de 30 GEM dont les 7 GEM du 93 et du 95. Pas d’information sur les autres GEM présents pour l’instant, hormis celui d’Ancenis qui nous a fait savoir qu’il sera là également. Il n’y aura pas le Président du CNIGEM en tout cas puisqu’il sera en visite à Compiègne.

Entraide Mutuelle fera un reportage en direct ainsi qu’un colloque sauvage le 7 juin avec éventuellement un responsable de la Fnapsy, des doctorants en sociologie de la santé mentale de l’équipe de François Sicot de Toulouse Jean Jaurès que nous avons chaleureusement invité ainsi et quelques Gémeurs fous.
Désolé pour les retardataires, il ne reste plus de logement en dur sur le camping de Castel jaloux, donc seuls les Gémeurs munis d’une tente pourront loger sur place. A priori il n’y aura pas de réseau mobile non plus, donc pensez à amener les moyens de communication adéquats : nuages de fumée,….

Documents joints

(Visited 8 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/l-intergem-de-casteljaloux-des-5-et-6-juin-2019-nouvelle-aquitaine/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.