La version 2019 du Cahier des Charges pour les GEMs

Le fameux cahier des charges des GEMs et le respect qu’on lui doit

Un nouveau cahier des charges des Groupes d’entraide mutuelle (GEM) est paru au Journal officiel du 21 juillet 2019. Établi comme il est désormais coutume par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et sous la responsabilité du secrétariat d’État chargé des personnes handicapées, il a comme objectif principal d’intégrer les GEM “autistes”, on ne trouvera donc guère d’autres innovation, hormis une moindre insistance sur le rôle d’insertion professionnelle des GEM.

Plus un mode d’emploi qu’un nouveau Cahier des charges

En fait, il n’apporte pas grand-chose de neuf par rapport à celui de 2016. Il reprend point par point l’ensemble des conditions de constitution, fonctionnement et financement de ces structures. Autant le cahier des charges de 2011 avait fait hurler tout le monde en intégrant trop les GEM comme des structures médico-sociales, autant le suivant paru en mai 2016 a suscité un beaucoup plus grand consensus.
On notera cependant que la nouvelle mission d’aide au retour à l’emploi que donnait le Cahier des charges 2016 a disparu. Celle-ci avait été assez peu suivi d’effet, autant que l’on en puisse juger par le tour de France des GEM que l’on a effectué en 2019 : seuls le GEM de Beaumont, parmi la trentaine que nous avions visités, avait recours à un JobCoach de façon hebdomadaire. L’aide au retour à l’emploi n’est d’ailleurs d’ailleurs pas forcément très demandée, beaucoup des gémeurs ayant plus ou moins définitivement renoncé à celui-ci (Valérie Soulez du GEM Parenthèse estimait ainsi en octobre 2018 (entretien individuel) que 80 % de ses gémeurs ne voulaient pas entendre parler du monde du travail. Certains avait fait remarquer que la mission de retour à l’emploi relevait davantage du SAVS que du GEM proprement dit. Sans compter que les ClubHouses y virent un peu une concurrence déloyale- le retour à l’emploi c’est nous et en plus on est proportionnellement moins aidés par les pouvoirs publics que les GEM (30 % de subvention publique pour les ClubHouses contre 90 % pour les GEM).

Toutes les annexes

Ce nouveau cahier des charges comporte en annexes des modèles de convention et de financement pour faciliter la création de GEM : plus besoin de recréer la poudre, il suffit désormais de remplir des cases. On y trouve aussi une fiche de poste officielle pour le recrutement des animateurs de GEM, une nécessité pour mieux encadrer cette profession en émergence et dont l’activité n’est pas toujours un long fleuve tranquille : burn-out, conflits avec les adhérents, rareté des emplois temps pleins…

Toutes les annexes

Le point de vue du CNIGEM sur le nouveau Cahier des Charges
Instruction du 15 novembre 2019 concernant le pilotage des GEMs par les ARS
Arrêté du 27 juin 2019 fixant le cahier des charges des groupes d’entraide mutuelle en application de l’article L. 14-10-5 du code de l’action sociale et des familles, Journal officiel du 21 juillet 2019.
Santé Mentale
L’avis du CNCPH du 19 juin 2019

(Visited 6 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/la-version-2019-du-cahier-des-charges-pour-les-gems/

3 Commentaires

  1. La version 2019 du Cahier des Charges pour les GEMs
    Oui je suis d’accord avec vous c’est la charité qui se moque de l’hôpital. D’après mes informations ce sont surtout les 2 GEMs de province qui sont aidés par les pouvoirs publics, le ClubHouse de Lyon reçevant l’équivalent de la subvention de 3 GEMs, pour un temps d’ouverture moindre ce qui fait largement grincer des dents… A l’opposé les dirigeants de ClubHouses se plaignent souvent qu’on leur demande plus de faire leur preuve que les GEMs. Bravo pour blog sur l’autisme sur Mediapart (https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/) , il m’inspire beaucoup. Je consacre un article détaillé aux ClubHouses sur http://entraide-mutuelle.net/Les-ClubHouses

  2. La version 2019 du Cahier des Charges pour les GEMs
    Les Club-houses moins aidés que les autres GEM ? La subvention de l’ARS est-elle moins élevée ? Proportionnellement évidemment, puisque les club-houses ont des ressources bien plus importantes. Drôle de concurrence “déloyale” avec le peu de moyens des GEM “normaux”.

  3. Un nouveau Cahier des Charges pour les GEMs
    “Je note que c’est encore du modèle médical, que le parrainage est obligatoire, (comme si les personnes ne pouvaient pas s’organiser elles-mêmes), et que le cahier des charges est très contraignant, locaux obligatoires, visites inopinées de l’ARS, etc… et tout cela ne convient pas une GEM qui serait dédiée à l’empowerment politique de ses membres ou à la recherche et à la prestation d’approches non-médicales et au développement de l’expertise des usagers. “ Jules Malleus à propos du nouveau cahier des charges des Gems

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.