Départ du HautGEM et la fin prématurée du Master2 Mais redécollage ensuite direction thèse pour le mois de mars

Entraide Mutuelle va de mieux en mieux en ce début d’année, après avoir faillit couler en fin d’année il relève fièrement la proue pour continuer son petit bonhomme de chemin. Certes nous ne sommes plus en mesure de publier les offres d’emploi ou la liste des articles paraissant sur les GEM, ainsi que des articles sur les GEM qui ne soit pas polémiques, puisqu’il nous faut de notre côté en faire taire quelques unes.Mais cela dit nous avons quelques axes de progrès : le site est devenu aléatoirement payant, en fonction de votre système d’exploitation, nous avons une stagiaire (offficiellement dès que nous aurons notre Siren).

Nous ont aussi rejointes Pauline MSP et Justine apprenti-sociologue, ainsi que Percevaline Webmastrice. Donc tout devrait aller mieux dans le meilleur des mondes. D’autant plus que nous tenons notre premier séminaire de recherche sur les animateurs de GEM le 4 février à Nancy et que notre livre de poche est toujours programmé en septembre.

Cela dit tout n’est pas rose. La Fnapsy est partie se mettre au vert jusqu’en mars prochain. Le HautGEM a décidé de quitter le projet Entraide-Mutuelle pour se recentrer sur lui et l’ouverture de son nouveau GEM (nous avons perdu à la fois notre informatique et notre veilleuse en les personnes de Bruno et de Céline). En tant que GEM et que consultant Opensource il continue à être notre partenaire privilégié et nous lui renouvelons toute notre confiance. Cela ne veut pas dire pour autant que nous avons une préférence pour ce type de GEM par rapport à un autre. Nous collaborons avec tous les GEM qui le veulent : aujourd’hui une centaine avec lesquels nous sommes en relation très régulière, dont une cinquantaine d’adhérents d’Entraide Mutuelle et une autre cinquantaine sympathisants.

Quant à la fin du Master2 le 30 janvier prochain, qui risque d’advenir, elle ne signifie pas la fin du projet, mais simplement pour moi la possibilité d’obtenir un Master2 d’Expertise digitale sur le projet WEB Entraide Mutuelle dont nous avons ainsi démontré la non viabilité économique, malgré le fait qu’il demande à une réelle demande et soit considéré comme d’Utilité Publique par certain. On retiendra de cette histoire que pour travailler dans le domaine de la santé mentale en tant que survivant de la psychiatrie, il vaut sans doute mieux passer par le CCOMS et devenir pair aidant qu’essayer de faire une thèse de libre sociologie. J’ai essayé d’aborder le thème de la pair aidance par la face nord…. et dire que c’est une professionnelle de la chose qui m’a cassé ma paire de Gucci 😉 Marri je suis.

(Visited 136 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/le-depart-du-hautgem-et-la-fin-prematuree-du-master2/

Laisser un commentaire