Le GEM “Forts Ensemble” six Fours/La-Seyne-sur-Mer Var 83

Gem Fort ensemble

C’est le premier GEM Varois qui a vu le jour en 2006, quelques semaines après les fameuses Sentinelles Egalités de Marseille, à priori le premier GEM du Sud de la France (rappelons que les décrets d’application de la loi instaurant les GEM ont été signés au mois d’août 2005).

Anne Marie Schnellmann qui en est à l’origine, le préside toujours 14 ans après. Elle est par ailleurs trésorière de l’UNGF, l’Union Nationale des GEM de France, la fédération alternative au CNIGEM qui a existé jusqu’en 2018, avant de traverser une période inactive.

Le GEM a été largement aidé dans sa mise en place par le responsable du Pole Psychiatrique toulonnais dont l’Association Cap Azur est d’ailleurs le parrain de proximité. Forts Ensemble dispose également par ailleurs d’un parrain national en la personne de l’UNGF. Forts Ensemble à une relation privilégiée avec l’Association seynoise Vivre en Famille, qui y organise des groupes de parole mensuels et participe à son Conseil d’Administration. Le GEM, tout comme le Club du Lien est entièrement autogéré et cela tombe bien la Présidente aime bien la compta.


Une présidence forte

Anne Marie qui est un véritable militante (par comparaison à des présidents davantage mis en place par les institutions comme celui du GEM de Margny-les-Compiégne), est par ailleurs lareprésentante des usagers du Var dans de très nombreuses instances, que cela soit le CLSM ou le PTSM. On peut la catégoriser d’office parmi les Présidents qui président totalement, qui sont encore assez rares : Margny-les-Compiègne, Montrevel, Les Chti Bonheurs (Lille), Boulogne-sur-Mer, Mamers, Villeneuve les fontaines, Agora (Lyon)… Elle nous a d’ailleurs beaucoup fait pensé à Francine, la Présidente du GEM de Montrevel (Ain ) que nous avions visité cet été.

Comme cela arrive assez souvent dans les GEM à présidence forte, les relations avec les animateurs n’ont pas toujours été très faciles et la dernière s’est même terminée dans le sang en février 2020, après il est vrai 3 ans de bonne collaboration. Les animateurs en tant que professionnels ont souvent beaucoup de mal à travailler sur le long terme sous la plus ou moins grande tutelle de ceux qu’ils sont censés accompagner.

Avec 80 adhérents, c’est un GEM un peu plus plus fréquenté que le Club du Lien et il est courant que plus de 25 adhérents y passent quotidiennement. Les adhérents sont d’ailleurs très impliqués dans les animations du GEM puisque 10 d’entre eux proposent des activités. Fort Ensemble a par ailleurs recours à 3 intervenants extérieurs, dont 2 sont rémunérés. Il faut dire qu’en revanche il dispose de moins de temps animateur (0,80 contre 1,5 pour le Club du Lien). La musique y occupe une place de choix avec pas moins de 4 ateliers dont 2 animés par un professionnel. Le GEM qui a son propre GEM Band a d’ailleurs édité un premier EP de 5 titres de reprises et s’apprête à récidiver avec cette fois des productions originales. Il faut dire que le compagnon de la présidente, André, lui aussi très impliqué dans le GEM, est auteur compositeur.

(Visited 56 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/le-gem-fort-ensemble/

1 Commentaire

    • Anne-Marie Schnellmann sur 03/10/2020 à 09:02

    Bonjour Stéphan, je me permet quelques corrections:
    – mon nom (à coucher dehors) SCHNELLMANN
    – Trésorière à l’UNGF
    – Forts Ensemble
    Merci pour cet article plutôt élogieux.
    Bises
    Anne-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.