Le président, jouet des animateurs avant toute chose

C’est jamais simple d’être Président de GEM, même quand toutes les conditions semblent réunie pour que la présidence soit un succès : soutien des adhérents et des animateurs, prise de pouvoir progressive. Ainsi en est-il de Nathalie qui fait parti d’un GEM depuis 6 ans. Après deux ans de présence régulière au GEM elle a fait partie du Conseil d’Administration puis au bout de deux ans est devenu Présidente “pour résoudre tous les problèmes”. Dés qu’elle est rentré au CA les animatrices se sont énormément confiés à elle, la prenant comme témoin de leurs brouilles respectives. de leur mauvais rapport avec le Président précédent qui était en place depuis 6 ans. C’est donc presque malgré elle qu’elle est devenu Présidente du GEM et c’est là que les choses ont commencé à se gâter. Les animatrices qui l’avaient jusque là poussé vers le haut, se sont mises, au fur et à mesure qu’elle prenait de l’assurance, à se retourner contre elle, lui faisant des remarques désobligeantes, semblant prendre un malin plaisir à lui compliquer la tâche. Nathalie souffre aujourd’hui énormément de cette situation. Elle a envie de continuer sa mission au sein de l’association et en même temps sent que que ce rôle la mine complétement.

Nous donnons là la version de la Présidente. Le son de cloche serait sûrement un peu différent si l’on entendait la parole des animateurs. Soulignons néanmoins que les GEM sont fait pour les gémeurs avant tout et que devant une telle situation c’est aux animateurs de s’adapter. Et c’est là que le parrain doit intervenir pour bien rappeler les principes d’une gouvernance par et pour les usagers, chose que les gestionnaires ont rapidement tendance à oublier.

Il y a cependant tout un travail à faire avec la Présidente elle-même : ne s’investit-t-elle pas trop dans ce qui doit rester une simple activité associative ? Ne sur-interprête-t-elle pas les signaux négatifs de la part des animateurs qui restent des humains complexes, même s’ils essayent de faire de leur mieux ? Nathalie accorde peut être trop d’importance aux quelques signes d’agacement qu’ils peuvent laisser passer, même si dans l’ensemble ils sont bienveillant. Bienvenu dans le monde réel où rien n’est tout blanc ou tout rose.

En tout cas cette expérience douloureuse montre à quel point les Présidents de GEM doivent être accompagné dans leur présidence, pouvoir partager leur expérience avec leurs semblables et qu’ils doivent pouvoir faire appel à un audit extérieur approfondi afin de corriger quand il le faut la gouvernance du GEM. A quand donc une association des Présidents de GEM ? Entraide-Mutelle se tient en tout cas à votre disposition pour faciliter celle-ci. Le 11 janvier prochain à 14 heures aura d’ailleurs lieu notre premiére visio consacrée à eux sur Jitsi.

(Visited 167 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/le-president-jouet-des-animateurs-avant-toute-chose/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.