Les films sur les GEMs

Au même titre que l’édition d’ouvrages, la mise en scène de pièces de théâtre, la diffusion de revues, les films sont aussi une forme artistique appréciée de certains GEM. Étant donné la complexité de la réalisation cinématographique, c’est cependant un moyen d’expression moins utilisé par les GEM.

14 court métrages documentaires sur les GEM

Le site Solidarité Usagers Psy sur la page de présentation des GEM propose une série de documentaires sur différents GEM (Le Passage, La Vague à l’ame, -Paris- Rambouillet, La roche sur Yon, Albi, La Rochelle, Perpignan, Cannes, Nantes, Lyon-Gemotion).

Autres court sur les GEM disponibles en ligne:

Clip Vidéo

CLINEA Psychiatrie France – Slam “clichés – réalités” avec la participation du GEM La Main tendue de Maubeuge
Leto Punk Poésie – Regarde nous -5 très beaux clips musicaux présent dans la sélection du festival “Un regard croisé” (Saint Malo 2019)

Courts Métrages

Dans le regard de l’autre et Regards d’émoi final Réalisé par les Ailes d el’Espoir pour la SISM 2020

Longs Métrages

2018 Chercheurs en folie

Ce film (52′) raconte une recherche-action initiée par l’association Advocacy-France, menée pendant trois ans, sur le thème suivant : la prise en compte de la parole des personnes dites handicapées psychiques par les décideurs publics.

Voir le film

2018 Nous les intranquilles Nicolas Contant sur le GEM La Locomotive à Reims

“Situé à Reims, le centre d’accueil psychothérapeutique Antonin-Artaud expérimente un mode de relation non hiérarchique entre patients et soignants, dans l’esprit de la clinique de La Borde, fondée en 1953 par Jean Oury : celle-ci fut immortalisée dans le documentaire de Nicolas Philibert, La Moindre des choses (1996), le titre renvoyant au film magique de Fernand Deligny, Le Moindre Geste (1971), tourné dans les Cévennes avec des enfants autistes…” Voir l’article du Monde

2015 Une tempête… De Joachim Gatti sur le GEM d’Aulnay sous Bois

“Des personnes, ensemble, cherchent quelque chose. Ce qu’ils cherchent, ils ne le savent pas très bien. Mais ils savent que c’est important. Et pas seulement pour eux, mais pour d’autres, ailleurs dans d’autres lieux. Cette chose, ils seraient tentés de la nommer. Mais à ce moment, l’important est d’abord de la faire exister, entre eux. Pour cela, ils ont décidé de faire un film à partir d’une pièce de théâtre, La Tempête de Shakespeare. Ils auraient pu faire autre chose, mais ils ont décidé de faire cela. Ce qu’ils montrent, c’est eux, jouant Shakespeare et discutant de ce que peut vouloir dire jouer Shakespeare à Aulnay-sous-Bois.”
La fiche du Film

2014 Documentaire sur le GEM de Redon

En 2013, le Groupe d’Entraide Mutuelle de Redon décide de réaliser un documentaire sur le fonctionnement du GEM au quotidien. Pour cela, il sollicite une réalisatrice vidéaste et met en place un comité de pilotage avec les adhérents. Le documentaire devra montrer tous les aspects du GEM, les moments conviviaux aussi bien que les réunions, les progrès autant que les doutes, la vie du groupe autant que les confidences personnelles. Le comité de pilotage réfléchit également à la diffusion du film et au droit à l’image. Certains appréhendent d’apparaître à l’écran et de ne pas contrôler leur image. Finalement, le documentaire « Le Groupe d’Entraide Mutuelle, une bouffée d’Oxygène » est présenté au public pour la première fois en mars 2014.

A propos de l’expérience du GEM de Redon : « Je me suis fait un film », Pratiques en santé mentale, 2015/4 (61e année), p. 23-24.

2009 Après la folie de Mickael Hamon sur le GEM Le nouveau Cap de Nantes

Le réalisateur s’est immiscé pendant sept mois dans le quotidien du Groupe d’Aide Mutuelle de Nantes, une association qui rassemble des personnes souffrant de troubles psychiatriques majeurs, un lieu où les malades tentent de se resocialiser.
Ce film est la chronique de ce lieu de vie, après la folie. C’est aussi une rencontre avec certains adhérents, afin de déstigmatiser leur “folie”, la “folie” en général. Qu’elle s’appelle schizophrénie, troubles bipolaires ou autre, c’est d’abord une maladie handicapante qui nous fait peur. Mais cela va bien au-delà : notre société par sa vitesse, son injustice, sa “folie”, produit elle-même ses propres déclassés, ses fous, ses marginaux.
Ce documentaire vous propose d’en rencontrer certains, des tendres, des abîmés. Les membres du GEM frappent par leur lucidité, le détachement avec lequel ils abordent leur maladie face à la caméra, amenant le spectateur à s’interroger sur la folie et ses incertaines frontières.
La fiche du film

(Visited 12 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/les-films-sur-les-gems/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.