Les GEM dans la Feuille de route de la santé mentale et de la psychiatrie

La feuille de route à donné lieu à un Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la Psychiatrie du 21 janvier 2021 : Ce qu’ils ont dit à propos des GEM. Pas grand chose à dire sinon que le Cnigem propose qu’il y ait davantages de réunion du Copil et qu’on y invite l’association des Maires de France. Il insiste pour qu’il y est très rapidement un nouveau cahier des charges (rappelosn que le dernier date de juillet 2019) et que la difficulté du métier d’animateur soit mieux prise en compte.

Nous rappelons notre position à cet égard : que la liste des membres soient rendue publique ainsi que leurs Compte rendus. Il n’est pas acceptable que la politique des GEM soit gérée de façon aussi opaque avec aussi peu de réels acteurs des GEM. On remarquera par ailleurs la quasi absence d’adhérents de GEM, qui reflète bien par ailleurs un Cnigem dont la fédération des usagers, la Fnapsy, s’est retirée.

Le communiqué du Cnigem
Le compte rendu de la réunion du 21 Janvier par le Cnigem
Extrait
“”CNIGEM: Pierrick LE LOEUF rappelle l’importance des GEM et combien ce dispositif fragile a été fortement impacté par la crise. Il demande la mise au point d’un nouveau cahier des charges, le plus rapidement possible, ainsi qu’un appui aux animateurs en souffrance. Il appelle également à une meilleure intégration des élus locaux dans la dynamique d’insertion des personnes en situation de handicap psychique.” François Bourges propose de diffuser aux membres du Comité, un document de remontée de terrain sur les difficultés rencontrées par les GEM et des propositions pour mieux valoriser leurs actions.CNIGEM:

Le dossier de presse du Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la Psychiatrie

Nous nous permettons de republier les 2 pages de la feuille de route concernant les GEM:

Actions Action 34 –Améliorer les dispositifs, actions et interventions par les pairs visant à l’inclusion des personnes dans la cité.Enjeux et objectifs Dispositifs souples, non soumis à orientation CDAPH, non médico-sociaux, où les personnes sont accueillies de manière inconditionnelle, les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l’isolement des personnes présentant des troubles psychiques.Dispositifs souples, non soumis à orientation des CDAPH, non médico-sociaux, dans lesquels les personnes sont accueillies de manière inconditionnelle, ces groupes permettent de recréer du lien, de sortir de chez soi, de s’investir dans un collectif à la mesure de ses besoins et de ses souhaits. Les GEM reposent sur les principes de la pair-aidance et de l’empowerment, et contribuent par-là à redonner à la personne sa place dans la cité et contribuent à son rétablissement, en complémentarité de l’offre «traditionnelle».

Actions réalisées ou en cours Consolider et élargir l’offre de GEM: renforcement et création de nouveaux GEM.Point d’étapeDonnées CNSA (2019) -Au total 542 GEM sont déployés le sur le territoire national, soit 37 GEM supplémentaires par rapport à 2018 ;-La région Nouvelle-Aquitaine a été particulièrement dynamique en termes de déploiement.-60 % des GEM accueillent un public présentant uniquement un handicap psychique-85 % des GEM accueillent un public mixte, dont des personnes présentant un handicap psychique ;-11 % accueillent des personnes traumatisées-crâniennes ;-2 % accueillent un public exclusivement avec un trouble de l’autisme et 11 % accueillent un public mixte dont TSA.Suivi et pilotage des GEM

49-La CNSA et la DGCS, en charge du pilotage des GEM réunissent chaque annéeun Comité national de suivi des GEM avec les acteurs concernés (fédérations, têtes de réseaux, administrations centrales, ARS…). Le Comité s’est réuni pour la dernière fois le 13 novembre 2019. L’année 2020, marquée par la crise sanitaire, n’a pas permisde réunir ce comité. Toutefois 4 réunions avec les acteurs (têtes de réseaux et ARS) se sont déroulées entre avril et novembre 2020 afin d’accompagner les GEM pendant cette période de crise.Ces échanges ont permis d’aboutir à la rédaction de préconisations nationales pour le fonctionnement des GEM en période de déconfinement en juin 2020.-La CNSA organise chaque année un suivi quantitatif et qualitatif des GEM permettant la parution d’un bilan national annuel (suivi est organisé en N+1).

Le bilan d’activité des GEM 2018 a été publié en 2019, toutefois, le bilan d’activité des GEM 2019 n’a pas pu être publié en 2020 en raison du contexte de crise sanitaire(report de la date de remontée des grilles à la demande des acteurs ; 2 ARS n’ont pas organisé la remontée des données).

Focus GEM autisme:La mesure 29 de la stratégie autisme au sein des troubles du neuro-développement prévoit la création d’un groupement d’entraide mutuelle (GEM) autisme par département à horizon 2022. La CNSA est pilote de cette mesure en lien avec la DGCS. Pour ce faire, le plan de financement de la stratégie dispose de 7,9 M€ au titre du FIR.Cette mesure a donné lieu à la révision du cahier des charges des GEM: un groupe de travail national réunissant les différents acteurs impliqués dans le fonctionnement des GEM (Délégation interministérielle autisme, CNSA, DGCS, ARS, associations représentatives des GEM, personnes concernées) s’est réuni à cet effet en 2019. Il ne s’agissait pas de créer un cahier des charges spécifique pour les « GEM autisme » mais d’adapter le cahier des charges préexistant pour s’assurer que d’éventuelles spécificités liées à l’autisme soient bien prises en considération. -L’arrêté du 27 juin 2019 fixe le cahier des charges révisé des GEM.Une programmation pluriannuelle a été établie par CNSA en 2019, suite à une enquête auprès des ARS.-Définition d’un calendrier prévisionnel et pluriannuel déploiement des GEM.Concernant la délégation des crédits aux ARS pour le financement des GEM, la CNSA publie chaque année une décision fixant le montant des contributions aux budgets des ARS pour le financement des GEM (décision n°2019-12 du 20 juin 2019 et décision n°2020-04 du 4 juin 2020) : en 2019 et 2020, 38,5M€ et 42,8 M€ ont respectivement été délégués aux ARS pour le financement des GEM, dont 4 M€ pour les GEM autistes.

La feuille de route in extenso

(Visited 123 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/les-gem-dans-la-feuille-de-route-de-la-sante-mentale-et-de-la-psychiatrie-etat-davancement-au-21-janvier-2021/

Laisser un commentaire