Les GEMs et la ré-insertion professionnelle

Pour aller plus loin : Les ClubHouses, des super-GEMs destinés au retour à l’emploi et à la réhabilitation sociale

Quand on regarde le programme d’activité des GEM, on y trouve toujours des milliers d’activités de loisirs et plus particulièrement des loisirs créatifs. Côté ré-insertion professionnelle, en revanche, les ateliers sont beaucoup moins fréquents, voir même carrément absents.

Le cahier des charges de 2016 avait pourtant confié aux GEM une mission de réinsertion professionnelle. Constatant sans doute que cette mission n’était pas remplie, mais aussi peut-être sous l’influence des Club Houses qui veulent garder leur chasse gardée (simple hypothèse), le cahier des charges 2019 a fait machine arrière à propos de cette mission.

Rares sont les GEM que nous avons rencontrés qui sont très actifs côté ré-insertion professionnelle des Gémeurs. Et rares sont les Gémeurs qui travaillent (5 à 10% suivant les GEM à part les GEM autistes) ou ceux qui disent vouloir retravailler. Selon nos interlocuteurs, ils seraient moins de 20 %.

Les GEM des Dômes ont un Job-coach qui vient à intervalles réguliers pour animer des ateliers de recherche d’emploi. Le GEM d’Arnouville a aussi le projet de création d’un Club House maison, quant aux GEM Marseillais, ils collaborent pour certains à l’initiative Working First mise en place depuis 2019 sur le modèle de Housing First. Le GEM connexion Plus à Paris, du temps où il était animé par Jean François Coldefy, insistait beaucoup sur la ré-insertion professionnelle. C’est moins le cas aujourd’hui. Ça semble en revanche être une très forte demande des GEM autistes, dont d’ailleurs plus de la moitié de la population exerce déjà une activité professionnelle.

On trouve deux GEM IPL celui de Limoges et Le GEM Dynamique Professionnelle de Fontenay sous Bois, qui font clairement du retour à l’emploi leur premier objectif. Dans le GEM de Fontenay il y a des activités orientées ré-insertion professionnelle un jour sur 3. IPL est un GEM très particulier puisque, outre l’insertion professionnelle, il travaille aussi sur l’accès au logement, une autre mission qu’on ne trouve pas dans les autres GEM. Un certain nombre d’autres GEM consacrent une journée par semaine à la ré-insertion professionnelle, comme le GEM L’embellie du 77.

La demande existe pourtant : nous rencontrons très souvent des personnes reconnues handicapées mais trouvant les GEM pas assez dynamiques, pas assez réinsérant. Si l’on considère que seule 5% de la file active d’un CMP (ce sont généralement les principaux pourvoyeurs de Gémeurs) va dans un GEM, on peut même considérer que la plupart des reconnus handicapés ne s’y retrouvent pas ou n’en ont pas besoin.

Une vidéo de présentation du GEM IPL de Limoges

La plaquette de présentation du GEM Dynamique Professionnelle de Fontenay sous Bois

Et pour vous, quelle est la situation dans votre GEM ? Dites-le nous dans le formulaire ci-dessous en n’oubliant pas de préciser quel est votre GEM.

(Visited 10 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/les-gems-et-la-reinsertion-professionnelle/

3 Commentaires

  1. Les GEMs et la réinsertion professionnelle
    Bonjour et Merci pour votre contribution. Votre GEM semble en effet très actif dans la ré-insertion sociale et professionnelle, beaucoup plus que la plupart des GEMs que j’ai rencontré qui n’ont que très peu de relation avec les organisme de ré-insertion professionnelle. Pourquoi pas organiser une table ronde sur le sujet en effet? J’appelle les ClubHouses des super GEMs dans la mesure où ils ont plein d’argent, sont très dynamiques et communiquent tout azimut.

    • Fava sur 26/02/2020 à 12:42

    Les GEMs et la réinsertion professionnelle
    Bonjour,
    dans le GEM l’EMBELLIE (77) un des objectifs principal est la socialisation ou re-socialisation des personnes accueillies ( en accord avec le cahier de charges). Pour cela nous avons établi des relations avec des partenaires dans la cité et dans le département, dont le CAP emploi et le COS (en autre que le CMP), que nous avons croisé lors des différents forums. Il me semble important d’éclaircir les objectifs, et les moyens qu’on a, pour que chacun apporte sa contribution… Le Cap emploi nous envoi par fois de personnes qui sont resté isolé très longtemps et que nécessitent de reprendre une vie sociale, pour éviter un échec dans la reprise de travail, que demande certaines habilités sociales. Nous faisons ponctuellement des rencontres avec le COS centre de réadaptation professionnelle … pour que le GEMmeurs connaissent leur fonction et leur accompagnement, et leur stagiaires puissent découvrir le GEM. OUI la version 2016, des cahiers de charges, a été critiqué par les associations et certains GEMs, afin de préserver certaines fonctions du GEM et pas tout mélanger…
    D’autre part depuis mon engagement au GEM, je me suis aperçue des la faiblesse des outils à disposition des “animateurs” surtout pour ce que concerne certain public, j’ai donc fait une formation en Réhabilitation psychosociale … Avec des questionnements sur le rôle du GEM, de l’animateur etc…
    il faut dire que avec les meilleures intentions et son importance, la Réhab est considéré un soin, et en tant que tel nécessite d’une évaluation et d’ une indication du médecin!!! Rappel fait par le médecin du ARS délégation 77… Puisque ça ce discute, pour cela , et aussi la question du travail dans le monde du handicap…on pourrait organiser une rencontre , table ronde à l’occasion du SISM, vu que la discrimination est à l’ordre du jour!
    ET puisque vous avez réveillé ma curiosité , je ne suis pas à connaissance des SUPER GEM? Pouvez vous en dire plus?
    Merci

    • Potinière sur 24/02/2020 à 10:36

    Les GEMs et la réinsertion professionnelle
    Merci pour ce tour d’horizon concernant les GEM et leur activité quant à l’insertion pro de leurs adhérents. C’est vrai que beaucoup de personnes avec TSA souhaitent et peuvent travailler mais on encore auprès des recruteurs une image de “malades mentaux”. Si bien que sans sensibilisation adaptée au monde de l’entreprise, il y a encore trop de préjugés de la part des managers et DRH sur ce handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.