Maïté Arthur & Claude Finkelstein

Ces deux femmes du sud sont les deux égéries des GEM les plus connues, l’une bipolaire, l’autre dépressive – mais elle ne l’est apparemment plus du tout, à moins que son hyperactivité ne soit là que pour cacher un désespoir qui transparaît d’ailleurs assez souvent dans ses propos : les pouvoirs publics financent de moins en moins la FNAPSY…

Claude Finkelstein

Il faut dire que Claude Finkelstein est partout, mais vraiment partout. C’est à chaque fois elle qui représente la FNAPSY, alors que l’UNAFAM délègue beaucoup plus les pouvoirs. A cela une raison très simple, l’UNAFAM possède beaucoup plus de bénévoles et de salariés que la pauvre FNAPSY qui doit se contenter de 20 000 € de subvention, à peine de quoi avoir une secrétaire (contre 5 millions pour l’Unafam). Résultat, le CNIGEM, la fédération des GEM, pourtant en partie née de l’UNAFAM, est une Association beaucoup mieux dotée qu’elle, ce dont elle conçoit un certain dépit.

Cela dit, on ne peut pas dire que Claude Finkelstein, qui comme toute femme -humain- de pouvoir a des idées très arrêtées et de grandes colères sur tout, fasse parfaitement l’unanimité. Cela dit pour notre part nous admirons sa souplesse d’esprit. Certes elle ne répond pas à tout ses mails, mais c’est parce qu’elle est débordée, pas parce qu’elle est fainéante comme le suggère André Bitton.

Son ex-collègue d’Agapsy, femme beaucoup plus posée, se souvient d’homériques et interminables disputes qui apparemment ont laissé quelques traces. Elle a eu un fameux ennemi en la personne du tonitruant André Bitton (proche par ailleurs de Maïté Arthur), qui sont allés en 2010 jusqu’à un procès en diffamation, mais depuis, l’âge aidant, nos deux compères semblent s’assagir. Claude n’est pas la fondatrice de la Fnapsy puisqu’elle en a pris la présidence à la fin des années 90 alors que la Fnapsy a été crée en 1992. Mais elle y est devenue depuis plus qu’incontournable. Et la façon dont elle a réussi à imposer ses points de vue face aux mastodontes de la Santé Mentale reste un légende.

Maïté Arthur

Côté Maïté, les choses sont en revanche très différentes. Maïté bien qu’elle soit aussi très combattante, est une femme de cœur plus que de pouvoir et son intérêt principal ce sont les GEM dont elle est beaucoup plus partie prenante que Claude. D’après Claude elle n’a jamais été psychiatrisée. Mais bon allez savoir. Encore plus indépendante des autorités publiques (elle n’a quasiment aucune subvention) Ses engagements sont aussi plus contestataires. D’ailleurs, le célèbre André Bitton, dirigeant du CRPA et marxiste patenté la fréquenta assidûment dans les années 2012-2015. Cela dit ses détracteurs feront remarquer que les Sentinelles Égalité ont été créées de toute pièce par le fameux psychiatre marseillais Vincent Girard, maintenant éminence grise de l’ARS Paca.

Adhérente d’Argos2001, puis de la FNAPSY, Maïté Arthur a créé sa propre structure l’UNGF (L’Union Nationale des GEM de France) en 2009. Maïté Arthur, c’est avant tout une militante de terrain, créatrice puis Présidente pendant 10 ans du GEM “Sentinelle Égalité” de Marseille. Confrontée à plusieurs coups durs, elle semble peu à peu s’éloigner du terrain depuis un an, d’autant plus que beaucoup essayent de l’exclure du comité de pilotage des GEM dirigé par le CNSA et qui se réunit chaque année au mois de juin pour faire le point sur les évolutions souhaitées des GEM. Elle a d’ailleurs depuis deux ans beaucoup abandonné la partie, même s’il est régulièrement question de la relance de sa fédération l’UNGF et qu’elle reste invitée aux réunions de la CNSA.

(Visited 5 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/maite-arthur-claude-finkelstein/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.