Passer de l’entraide mutuelle au Care

Pourquoi vouloir faire de l’entraide mutuelle entre pair et pas tendre vers une société du Care…. peut être repousserions nous les limites du possible que nous semblons bien avoir atteint ces derniers mois, voire années….. C’était peut être un peu le truc constitutif des sociétés traditonnelles que d’avoir su longtemps conserver cet équilibre : pas de téléphone entre nous, mais une place de village au coin de la rue.

C’est joli l’entraide mutuelle, mais ça à aussi ces limites, on ne s’aide jamais qu’entre soit, qu’entre pairs. L’acronyme GEM, désignant les Groupes d’entraide Mutuelle Majuscules, tels que défini par la loi de 2005 n’est q’une privatisation d’un concept beaucoup plus ancien, celui de groupe d’entraide mutuelle, qui a vu le jour sous sa forme “soignante” avec les alcooliques anonymes et leurs groupes de parole.Mais ces groupes d’entraide mutuelles, vu sous l’angle mutualistes sont beaucoup plus répandus dans tous les domaines de la société. C’est la tontine africaine, les corporations moyen âgeuses, les mutuelles, le sociétés savantes les clubs bourgeois types Rotary Club Lions Club, ou l’on est là pour s’aider soi même autant que pour aider les autres.

On est pas loin du corporatisme et de l’entre soi, qui reproduit les mêmes phénoménes d’exclusion et de stigmatisation. En effet. Pourquoi forcément lier cette notion d’aide à celle de handicap, reconnue tandis que d’autres ne le serait pas. On est tous handicapé de quelques chose. Pourquoi ne pas plutôt parler de care qui engloberait toutes les autres formes de prendre soin de ses enfants, de ses proches…. N’oublions pas que tout comme les clubs thérapeutiques sont là pour soigner l’hôpital comme le disait Jean Oury, les GEM sont là pour soigner la société. Les GEM plus que des groupes d’entraide mutuelle serait lres lieu du prendre soin de soi, des autres du local que l’on habite.

D’une certaine ressemblance entre les Club Houses et la Franc Maçonnerie: Il s’agit bien sur de deux mouvements complètement indépendants l’un de l’autre, né pour l’un au 17éme siècle et pour l’autre dans l’immédiat après seconde guerre mondiale. Les deux ont cependant beaucoup de traits commun, ne serait-ce que dans l’utilisation d’un vocabulaire spécial, la présence de rite, la relative fermeture sur l’extérieur et l’importance du membre, le culte du travail…. Et la Franc Maçonnerie n’est-elle pas par ailleurs un des plus ancien groupe d’entraide mutuelle ayant existé?

Take care everybody and have a beautifull day

Pour aller plus loin:

Penser la relation d’aide et de soin a partir du handicap enjeux et ambivalences M. Winance a b c d, A. Damamme f , E. Filliong

(Visited 25 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/passer-de-lentraide-mutuelle-au-care/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.