Présentation du Club House dans le rapport Laforcade

Rapport de Michel Laforcade relatif à la santé mentale publié en octobre 2016

Le Club House est un lieu d’activité et d’entraide, non médicalisé, qui propose aux personnes souffrant de troubles psychiques de les accompagner dans leur rétablissement global et leur réinsertion socioprofessionnelle. Le Club House s’appuie sur les valeurs d’« Empowerment », de solidarité entre pairs, de bienveillance et d’ouverture sur l’extérieur. Le Club House propose 4 activités aux membres bénéficiaires :

– la cogestion à 100 % du lieu entre l’équipe salariée et les membres, qui redonne confiance dans ses capacités et encourage l’entraide.

– le suivi individuel pour aider chacun à élaborer un projet professionnel

– l’animation du réseau des partenaires (bénévoles, experts, entreprises, etc.).

– la sensibilisation aux troubles psychiques, en particulier en entreprise.

Un membre du Club House est acteur de son rétablissement et c’est lui qui choisit la manière dont il se « sert » du Club House pour avancer. Membre à vie, il peut revenir quand il en a besoin, sans limite dans le temps.

Coût

Le budget annuel estimé pour un Club House de 160 membres est de 500 000 € par an, soit environ 3 100 € par membre bénéficiaire et par an. Effectifs Le Club House à Paris accompagnera 160 membres bénéficiaires. Il s’appuie sur une équipe de 1 directeur et 6 chargés de cogestion et d’insertion.
Apports
Pour les membres bénéficiaires : le Club House est un lieu « passerelle » où l’on retrouve confiance en soi, où l’on peut se projeter dans l’avenir, où l’on (ré)apprend à vivre et travailler en groupe, dans un cadre structurant et où l’on est également en lien avec l’extérieur. Pour les entreprises : le Club House est un partenaire qui permet d’avancer sur le sujet des troubles psychiques, d’anticiper et mieux gérer certaines situations et qui peut jouer un rôle de tiers/médiateur dans l’accompagnement des membres dans la prise de poste et le maintien dans l’emploi. Pour les autres parties prenantes (médecins et structures médico-sociales, acteurs de l’insertion, autres associations, familles, etc.) : le Club House est un partenaire en appui et complément au service du rétablissement des membres.

Éléments d’évaluation du dispositif

Le Club House Paris est le premier en France, mais l’association fait partie de la fédération « Club House International », qui a une expérience de 65 ans avec environ 330 Club Houses dans 30 pays (USA, Nord de l’Europe, Asie…). Plusieurs recherches et évaluations ont été réalisées à l’étranger, mettant en valeur l’apport des Club Houses sur le rétablissement et la qualité de vie des membres, ainsi que leur réinsertion socio-professionnelle. En France, une recherche scientifique doit permettre d’évaluer l’impact du Club House sur le rétablissement des membres. Elle est menée sur 3 ans par une doctorante de l’université de Paris Ouest Nanterre, financée par la CNSA. Le rapport final est prévu pour mars 2016, avec d’encourageants premiers résultats. Par ailleurs, 30 % des membres sont en cours de réinsertion professionnelle.

Bibliographie

-Article Revue Pratique en Santé Mentale – Mai 2014

– Article Revue L’Encéphale – Septembre 2014

– Article Revue ASH (Actualités Sociales Hebdomadaires) – Mai 2013

– Article Revue TSA (Travail Social Actualités) – Janvier 2015

– Article Revue Direction(s) – Janvier 2015 – Article Journal Le Parisien – Janvier 2014

(Visited 5 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/presentation-du-club-house-dans-le-rapport-laforcade/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.