Psychiatria Delenda Est

Le livre que j’ai écrit quand j’ai commencé à m’intéresser à la psychiatrie en 2017, après 10 ans de voyages lointains et la mort de 3 personnes dans mon entourage le plus proche. Essai Inachevé publié en ligne le 1er juillet 2019 sous le nom de “Psychiatrie Delenda Est” et rédigé de novembre 2017 à mai 2018. J’ai commencé ensuite à travailler sur ma thèse de sociologie consacrée à ce qui sera peut être la meilleure façon de mettre fin à la psychiatrie totalitaire, les GEMs. Le livre au format PDF (lien vers les autres formats en fin de page) Working on a Phd & Writing a book about psychiatrists, psychiatric hospitals and treatments Sociologist, I’ve been working for 8 years on psychological & psychiatrist issues in the early nineties. As a Phd student I’m actually working on a thesis on post-psychatrist community emporwement which wil be relased by september 2021. Meanwhile I wrote « Psyhciatria Deledna Est », a  strong critical approach about the over-medicalization of a a higher an higher percentage of the western world population and the  nosology of psychiatrics illnesses. It presents the many violations of  human rights in psychiatry ( like enforced hospitalization   coercion, physical restraint, and life during forced pharmaceutical traitment). It also insists on the new approach in institutionnal psychotherapy developed during the past 10 or 20 years. Présentation de l’ouvrage Aujourd’hui en France 30 000 personnes sont internées en Hôpital Psychiatrique depuis plus de 20 ans et plus de 100 000 personnes sont internés sous contrainte par an, dont 20 000 pour un période supérieure à un an. Dans le même temps on dénombre 350 prisonniers purgeant une peine de prison à vie. Vous vous doutiez sans doute du second chiffre (on en parle régulièrement aux infos)…. Mais que saviez vous du premier ? Pas grand-chose sûrement. C’est le sujet de ce livre. Ce pamphlet a été inspiré par le tout récent rapport ( décembre 2017) Mapping & understanding psychic exclusion in Europe (Mental Health Europe-Université du Kent-GB) , par le suicide de deux ex-petites amies, ainsi que par les dizaines de témoignages que j’ai entendu au cours de l’ enquête en loucedé que j’ai mené au cours de ces deux derniéres années. Pour poursuivre cette réflexion « de façon plus scientifique » et dans un horizon de 3 à 5 ans, je me suis inscrit en thèse » d’État pour la prochaine rentrée universitaire. Il part de quelques constats très simple mais qui peuvent cependant donner à réfléchir: – le nombre toujours plus grand de gens internés d’office puis psychiatrisés à vie pour des motifs aussi peu définis qu’aléatoires et surtout le silence assourdissant dans lequel tout cela se fait. – La surmédicalisation de plusieurs centaines de milliers de personnes au profit des Big pharmas et les pratiques pour le moins pas très catholiques qui ont cours dans les hôpitaux psychiatriques (ce que disent toutes les organisations de défense des droits de l’homme) -le peu de précision de cette soit disante science médicale, de sa très vague nosologie (rien ne permet vraiment de distinguer un dépressif, d’un bipolaire en phase down ou d’un borderline qui à le cafard….) et de ses traitements médicamenteux -la médecine de classe qui s’y exerce, une médecine plus que d’autres à deux vitesses, où ce sont les pauvres et les exclus qui sont traités et maltraités Une médecine qui sert davantage à évacuer la souffrance sociale qu’à soigner celle des individus -le pouvoir toujours plus grand que prend la bio-psychiatrie dans nos sociétés contemporaines où elle devient un système extra-judiciaire servant de plus en plus à contrôler le corps social. Il s’organise autour de 5 pôles : -Ce que l’on appelle folie, trouble psychique ou maladie mentale -L’institution d’enfermement qu’on appelle Hôpital Psychiatrique et tout ce qui va avec (Internement sous contraintes, mise à l’isolement, sédation des patients, maillage sanitaire, …) – Les effets secondaires à très long terme et parfois irréversibles des dits traitements médicaux -Ceux qui font profession de psychiatrie et leur volonté de traiter chimiquement non simplement les réels malades mentaux mais aussi toute personne ayant eu des troubles psychiques, les neuro-atypiques et par extension tous les dérangeurs de l’ordre social -La note d’espoir que nous apportent les développements récents concernant la post-psychiatrie et la gestion communautaire des troubles psychiques qu’il s’agisse des GEMs, Clubs Thérapeutiques ou des premiers ClubHouses français… Son but est de démontrer que : -Le concept de psychotique ou de malade mental dans la plupart des cas ne veut rien dire et que l’on ferait mieux de parler de souffrances psychique ou de relative inadaptation au monde. De même qu’au lieu de parler de bipolaire, schizophrène ou de paranoïaque, on ferait tout aussi bien d’employer les termes d’entendeurs de voix, de visionneurs, d’anxieux, de furieux, de cas de folie à deux (la maladie mentale sans doute la plus répandue;-))… Après tout beaucoup plus parlants que la nosologie médicale en cours à l’heure actuelle. – Les méthodes psychiatriques dominantes actuellement sont tout sauf thérapeutiques et qu’au lieu de soigner, elles enfoncent le « malade » dans son mal être -Que tout cela fait système dans une société eugéniste de plus en plus bio-techno-fliquée où on a peur de tout ce qui risquerait de faire bobo à notre petit train de vie et où tout devient peu à peu interdit pour parvenir à une sécurité parfaite. SOMMAIRE LA PSYCHIATRIE TUE Introduction Le pouvoir psychiatrique et sa puissance extra judiciaire 4 Les Neuro-atypiques et leur extermination 15 Extension du domaine de la maladie 25 Quelques cas parmi d’autres 35 Silence on tue 45 Les toxiques et le trauma: Alcool, drogue, travail famille et société 55 LES TRAITEMENTS PSYCHIATRIQUES La doxa médicamenteuse 65 DSM et Big Pharma 75 La chronicisation par le médicament 85 Le lithium, un thymorégulateur miracle ? 90 Neurosciences, Thérapies cognitives et Comportementales 100 L’HÔPITAL PSYCHIATRIQUE Lieu de maltraitance 105 Contrainte, Contention et Isolement 115 L’irréversabilité de l’internement 120 La destruction de l’individu 125 LE GRAND ENFER-MEMENT La soumission à l’autorité 135 Déni des droits fondamentaux, mise sous tutelle et exclusion du monde travail 140 Les médico-flics 145 Classe laborieuses, classes dangereuses 150 Prisons/HP, même combat 155 PSYCHIATRES VOS PAPIERS Des psychiatres nullissimes 160 Déni de l’esprit, déni du corps et déni des sciences humaines 165 VERS LA POST-PSYCHIATRIE La folie, art de vivre 170 Hébéphrénes de tous les pays unissez vous 175 Un renouveau du soin 180 Recréer du lien social avant tout 185 GEMS,Clubs Thérapeutiques et Clubs House 190 Les associations locales et cliniques privées 205 Basaglia mon amour et l’exemple italien 210 CONCLUSION Des fous qui restent sous contrôle 215 Psychiatria Delenda Est 220 Précision sur l’auteur : Je m’intéresse depuis 2016 au domaine de la psychiatrie. Après un an d’observation-participante, j’ai abordé la phase d’enquête pratique et théorique depuis 2017. Je m’y consacre depuis novembre 2017 à mi-temps(un autre mi-temps étant consacré aux migrants et aux exclus de la société française), c’est à dire à raison de 10 pages par mois et suis prêt s’il le faut à doubler ma productivité. C’est un engagement sur plusieurs années (3 à 5 ans). . Bien qu’ayant suivi 5 ans de formation à l’ »EHESS « Psychiatrie & anthropologie », je ne suis pas un spécialiste de ce sujet. De plus j’écris pour l’instant beaucoup plus vite que je suis capable d’absorber toute la documentation que j’accumule et d’affûter définitivement le texte, notamment son degré de violence…. Beaucoup des données que j’avance et des faits que je découvre demandent donc encore à être approfondis et vérifiés. Mais il ne s’agit pas d’un ouvrage complètement objectif ; bien au contraire, je suis prêt à y assumer une certaine mauvaise foi pour mieux faire ma démonstration : tous les effets secondaires des médicaments que je décris ne seront pas ressentis par chaque patient, les hôpitaux ne sont pas tous des asiles concentrationnaires comme celui de Pinel à Amiens, tous les psychiatres ne sont pas aussi débiles que ceux que j’ai rencontré. Bien que sujet naïf et à défaut d’être un spécialiste, je travaille beaucoup avec l’acquis de 12 ans de fréquentation intensive des sciences de l’homme (EHESS, revue Sciences Humaines,…/Herbert Marcuse, Erwin Goffman, Gregory Bateson, Michel Foucault). Ces réflexions rejoignent par ailleurs beaucoup de courants de critique de la psychiatrie qu’il s’agisse des gens d’HumaPsy ou du CRPA (Cercle de Réflexion et de proposition d’Action sur la psychiatrie-ex GIA fondé par Michel Foucault en 68). Elles constituent également une prolongation de mon travail d’il y a 25 ans sur les services d’aide psychologique par téléphone avec cette fois une vision psy et non pas socio-historique. Je compte m’y consacrer de 4 à 5 ans. Diplômé de l’EHESS et titulaire d’un DEA (le tout sous la mention “Anthropologie & Psychiatrie” (professeur François Raveau 1992 jury composé d’Alain Touraine, Robert Castel et Michel Maffesoli), j’ai publié la même année le Que Sais Je N°2682 sur les services d’aide psychologique par téléphone. Cofondateur en1991 de la revue Sciences Humaines , j ‘ai par ailleurs publié un autre ouvrage en 1995 sur un sujet connexe, la Citizen Band (la tribu des cibistes 1995) et une centaine d’articles journalistiques dans ce domaine d’activité (Sciences Humaines, Journal International de Médecine, Journal du Téléphone, L’impatient, Sciences &Avenir, ….) Après 25 ans passés dans les mondes d’Internet, de l’industrie, de la finance et du journalisme et 10  à parcourir le monde, je me consacre depuis deux ans à l’action humanitaire avec le Secours Catholique, la Croix Rouge Française et les Camions du Coeur (aide aux exclus et aux migrants). Stéfan Jaffrin https://www.linkedin.com/in/adminet/ Ouvrages publiés sous deux prénoms différents ( Tirage 7500 ex. chacun) : Stefan -Les services d’aide psychologique par téléphone Thèse en anthropologie & Psychiatrie pour le diplôme de l’EHESS et mémoire de DEA de l’Université de Paris V pour le Centre d’Étude de l’Actuel et du Quotidien sous la direction d’Alain Touraine, Robert Castel et Michel Maffesoli /Que Sais N°26682 1992 Travaux en ligne full-text sur : http://web.archive.org/web/20020206054721/http://www.cybertribes.com:80/presQSJ.html -La tribu des Cibistes Édition du Téléphone 1995 Travaux en ligne full-text sur : http://web.archive.org/web/20011201011207fw_/http://www.cybertribes.com:80/presentationCB.html Stéphane (Agence Française pour les Investissements Internationaux/BusinessInFrance) Livres disponibles en français et en anglais -Les Investissement étrangers dans les pays du sud de la Méditerranée en 2004 2005 https://www.lebateaulivre.fr/livre/1726222-foreign-direct-investment-fdi-in-the-meda-reg–anima-investment-network-anima https://www.lebateaulivre.fr/livre/1728347-foreign-direct-investment-fdi-in-the-meda-reg–anima-investment-network-anima

Documents joints

(Visited 1 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/psychiatria-delenda-est/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.