Suis ton Chemin et Espoir de la vie (Angoulême-Cognac Charente)

Suis ton Chemin et Espoir de la vie ont été les 2 premiers GEM créés en Charente en 2006 sous l’égide de l’UDAF16 qui en est devenue le gestionnaire. Si, Suis ton Chemin qui se trouve à Angoulême est ouvert tous les après-midi (avec un jour en autonomie), le GEM de Cognac qui il est vrai, compte moitié moins d’adhérents (13 contre 31), lui n’ouvre que 3 jours par semaine. Cette ouverture à temps partiel permet aux animatrices de chacun des GEM de travailler ensemble 2 jours par semaine sur le GEM d’Angoulême et de mieux résister à l’usure du professionnel seul face à ses adhérents (80 % d’adhérents hommes, taux nettement supérieur à celui de la moyenne des GEM).

Les deux GEM sont largement logés dans de belles maisons de pierre avec pour Suis Ton Chemin, un jardin de 500 mètres carrés où l’on fait pousser des tomates. Ce dernier “habite” d’ailleurs l’ancien domicile personnel du directeur de L’UDAF dont celui-ci a redonné la location au GEM. Contrairement aux autres GEM qui ont tous pignon sur rue, Suis Ton Chemin joue la carte de l’anonymat : « pour vivre heureux, vivons caché ».

Une gouvernance originale

La gouvernance en est assez différente que dans celui des GEM que j’ai rencontrés jusque-là, puisque les animatrices sont encadrées par un responsable du gestionnaire qui est assez présent au sein et dans les choix du GEM (les animatrices le consultent pour toute décision importante). On trouve généralement une coordonnatrice en liaison plus ou moins étroite avec le gestionnaire, mais celui-ci n’est quasiment jamais présent. C’est un choix assez intelligent dans la mesure où il permet une prise de décision plus distanciée que celle d’une coordinatrice dont la seule mission concerne les GEM. C’est aussi ce qui explique la forte implication des GEM dans le paysage de la Santé Mentale charentais (les GEM disposent d’une journée spéciale pour eux lors des SISM (Semaines d’Information sur la Santé Mentale) et représentent souvent le principal réservoir de troupes pour les manifestations de l’UNAFAM.

L’adhésion aux 2 GEM (48 Euros, c’est très élevé comparativement à la cotisation moyenne des GEM :10 Euros, mais personne ne s’en est plaint) est commune : quand on adhère à l’un on devient aussi adhérent de l’autre avec un système de réduction sur les frais de transport entre les 2 villes. Les 2 animatrices participaient aux séances de restitution mensuelles avec les animateurs des autres structures gérées par L’UDAF (Centre d’accueil de Jours ou l’une des animatrices a travaillé pendant plusieurs années).

On appréciera le bon équilibre des forces entre animateurs et adhérents puisque chacun dispose d’une part équivalente du reliquat de l’ARS 2000 Euros chacun (contrairement à certains GEM où l’argent du GEM est entièrement géré par les animateurs ou vice versa). L’Association dispose en plus d’un pécule, de quelques 1500 Euros grâce aux cotisations. Cet équilibre se reflète dans la disposition du bureau partagé ou les ordinateurs de l’Association et des animateurs se font face un peu comme dans un miroir.

Mais cela reste quand même un GEM où l’animateur joue un rôle moteur. Pas sûr qu’au Ch’tits Bonheur, présidé par le Président du Réseau des Entendeurs de Voix, il ait autant voix au chapitre. Certes le mâle dominant est dans ce cas-là un adhérent et non pas un professionnel, mais ce n’est pas sûr que les autres adhérents y gagnent au change.

(Visited 21 times, 1 visits today)

Lien Permanent pour cet article : https://www.entraide-mutuelle.org/suis-ton-chemin-et-espoir-de-la-vie-angouleme-cognac-charente/

Laisser un commentaire